Julien Maurin affiche sa compétitivité au Monte-Carlo

Julien Maurin affiche sa compétitivité au Monte-Carlo

Double Champion de France des Rallyes, en 2013 puis 2014, Julien Maurin a fait du WRC2 son principal objectif cette saison. Avec sa Ford Fiesta RCC, dont les amortisseurs sont préparés par PKM Consulting, le pilote tricolore a montré son niveau de performance au Rallye Monte-Carlo, premier rendez-vous du championnat. Il a toutefois été contraint à l’abandon alors qu’il pointant dans le tiercé de tête.

Avec trois meilleurs chronos signés lors de la deuxième étape, Julien Maurin et son copilote Nicolas Klinger étaient les meilleurs performeurs au moment d’aborder la troisième journée du Rallye Monte-Carlo. Prudents lors des premières spéciales, les deux hommes sont montés en puissance pour s’installer solidement dans le Top 3 de la catégorie WRC2, véritable antichambre du WRC. Victimes d’un problème mécanique lors de la huitième spéciale, Julien et Nicolas étaient en passe de revenir parmi les trois premiers au moment de leur abandon, dans la SS10 : à quelques kilomètres de l’arrivée, le pilote de la Ford Fiesta n°36 se faisait piéger dans un virage serré sur la glace et la restait bloquée dans la neige.

Si la déception est au rendez-vous, Julien Maurin a une nouvelle fois fait preuve d’une belle pointe de vitesse avec la Ford Fiesta RCC, dont les amortisseurs sont préparés et suivis par PKM Consulting. Nul doute qu’il reprendra sa marche en avant lors du prochain round, au Portugal. L’objectif n’a pas changé, décrocher le titre dans une catégorie WRC2 particulièrement relevée !

« C’est évidemment une grande déception » confie Julien Maurin. « Nous étions les meilleurs performeurs du WRC2 à ce stade du rallye, alors même que nous avions décidé d’être prudents et de ne pas prendre un maximum de risques. Cela montre à quel point, nous étions compétitifs. Notre stratégie était la bonne, les choix de pneus étaient les bons, tout comme leur performance pure, et l’équipe a fait un super travail. C’est rageant de devoir abandonner ainsi, d’autant que nous reprenions beaucoup de temps dans cette spéciale. Au-delà d’être déçu pour le résultat brut, cela nous prive de gros points au classement du WRC2 ; nous avons déjà joué notre joker. Il faudra bien scorer lors de la prochaine manche. Le potentiel est clairement là. A nous de capitaliser sur la performance réalisée ici. »

Autres actualités

  • Vainqueur de la coupe du monde R-GT

    Vainqueur de la coupe du monde R-GT

  • Hyundai Motorsport

    Hyundai Motorsport

  • REBELLION R 13

    REBELLION R 13