Romain Dumas 2e du Monte-Carlo avec la Porsche 911 GT3 RS 4,0l

Romain Dumas 2e du Monte-Carlo avec la Porsche 911 GT3 RS 4,0l

Pilote officiel Porsche, Romain Dumas participait pour la première fois au Monte-Carlo il y a quelques jours. Le natif d’Alès évoluait au volant d’une Porsche 911 GT3 RS 4,0l, engagée par son propre team et équipée d’amortisseurs développés spécifiquement par PKM Consulting. Un de nos ingénieurs était par ailleurs présent pour gérer l’exploitation de cette auto.

Quelques jours à peine après le Dakar, Romain Dumas découvrait donc le Rallye Monte-Carlo, première manche de la nouvelle Coupe FIA RGT. Pour sa première apparition sur la célèbre épreuve franco-monégasque, Romain Dumas a dû composer avec une édition particulièrement difficile, marquée par des conditions de route très changeantes. Au final, le dernier vainqueur de Pikes Peak a signé le meilleur temps de sa catégorie à six reprises, terminant deuxième derrière François Delecour. 26e du classement général, il s’est classé 18e de la Power Stage.

A l’image de Romain Dumas, dont l’objectif était de prendre un maximum d’expérience, PKM Consulting a pu récolter de nombreuses informations. Il s’agissait en effet du premier rallye sur neige et glace pour la Porsche 911 GT3 RS 4,0l développée par RD Limited, en collaboration avec PKM Consulting au niveau des liaisons au sol.

« Je m’attendais à un rallye difficile et il l’a été » confie Romain Dumas. « Les nombreuses problèmes rencontrés par les uns et les autres le confirment. Pour nous, le premier objectif était donc de ne pas commettre d’erreur et de finir le rallye. De nombreux paramètres étaient nouveaux pour moi, tout comme pour le team. Il s’agissait de notre premier Monte-Carlo et l’expérience ici est particulièrement importante. Nous avions un déficit à ce niveau. Nous avons tâché de le combler autant que possible. Certaines spéciales ont été plus compliquées que d’autres. Quand elles se rapprochaient de ce que l’on connaît,  nous avons montré que nous sommes compétitifs. Comme tout le monde, nous avons rencontré toutes les conditions de route imaginables et, de ce point de vue, nous avons beaucoup appris. C’était capital pour nous de prendre cette expérience dans l’optique de participations futures. Le bilan global est satisfaisant même si je vise toujours la victoire. Nous savons où nous pouvons progresser et nous allons travailler dans ce sens. Participer au Monte-Carlo immédiatement après le Dakar était un pari osé ! Le faire avec une Porsche le rendait encore plus osé. Mais je ne le regrette pas. Je crois que, d’une manière générale, les gens ont aimé revoir des Porsche au Monte-Carlo ! J’espère que ce sera à nouveau le cas à l’avenir. »

Autres actualités

  • Vainqueur de la coupe du monde R-GT

    Vainqueur de la coupe du monde R-GT

  • Hyundai Motorsport

    Hyundai Motorsport

  • REBELLION R 13

    REBELLION R 13